Mardi 10 janvier 2012, 11:25,  Saichi
Tout est détruit sur des kilomètres de côtes. La mer a fait disparaître des villages entiers jusqu'aux moyens d'y accéder. Même la voie ferrée qui longait la côte à disparu pour ne laisser que quelques tronçons aériens. Je retrouve pourtant la salle de bain, brutalement abandonnée le vendredi 11 mars 2011 et les bottes bleues respectueusement rangées à leur place.