• STORYTELLING INVOLVED IN EMOTIONS & PEOPLE ARE TRULY MOVED BY EMOTION

    STRONG STORIES BUILD STRONG RELATIONSHIP

    IMMERSIVE STORIES MAKE YOUR BRAND UNIQUE AND DURABLE

  • WE IDENTIFY YOUR TARGET, IMAGINE & DEVELOP THE TRUE STORY YOU NEED FOR YOUR BUSINESS

    WE CREATE MESSAGING WITH PERFECT MOVIE & IMAGE BANK FOR YOUR COMMUNICATION

    WE DEVELOP TOGETHER THE RIGHT MEDIA ECOSYSTEM FOR YOUR BUSINESS

books



Les cavaliers du mythe | dédicacé par tibo sur amazon.fr
Hazan
 | 2001  | ISBN 2 85025 775 3 |




Édition 2 DVD
| achat sur amazon
Un éblouissant tour du monde des peuples cavaliers

  • Format : Cinémascope
  • Langues : Français, Anglais
  • Date de sortie du DVD : 3 novembre 2004
  • Durée : 320 minutes



books | le hutteau | 
dédicacé par tibo sur amazon.frautographed by tibo on amazon.fr
Martelle Editions
 | 2001  | 96 pages | ISBN 2 89870 076 6 |

le hutteau, portrait de chasseurs en baie de somme
   

Préface de l'auteur : «Il faut les voir creuser la mer, Poser blettes et appelants Avec une science instinctive. Il faut se coucher sur une fine couche de bois Sentir les mouvements de la mer et du sable Ceux de la lune, du vent et de la nuit. Il faut vivre une nuit le Hutteau Pour comprendre la chasse Comme une communion avec la vie. Et l'acte photographique devient un témoignage De cette expérience primitive du monde.» Tibo, Villers sur Authie.



Préface de Jean-Louis Soufflet, Président de l'Association Picarde Des Chasseurs de Gibier d'Eau :

La Baie de Somme, sa chasse, ses hommes… nombreux sont les artistes, les écrivains qui trouvèrent en ces lieux une véritable inspiration. Des vitraux d'Alfred Manessier, en passant par les ciels de Jean Baptiste Corot, à la réalité naturel d'Eugène Boudin, jusqu à la solitude si bien décrite de Chutt le Hutteux (Paul Vimereu), tous par leur sensibilité ont cherché à faire partager cet espace de vie, de liberté qu'aujourd'hui, encore, nous voulons préserver. Cet estuaire demeure, pour les sauvaginiers, une des dernières places où se pratique une chasse non seulement ancestrale mais surtout vraie : la toile et le cercueil. La rudesse de la pratique, l'acharnement de ces chasseurs envers leurs détracteurs pourraient en faire une curiosité. Mais ces hommes n'aiment pas qu'on les remarque qu'on les plaigne, que l'on parle d'eux. Ils préfèrent la discrétion de leur déplacement, le silence de leur affût, et l'invisibilité de la nuit, mais aussi le mutisme de ceux qui savent. Au-delà de l'aspect cueillette, ils sont d'authentiques contemplatifs d'une nature qui change au gré des heures et des saisons. Parfois seuls dans leur hutteau ils viennent se ressourcer loin des agressions de la modernité. Ces hommes savent sentir, écouter, parler aux oiseaux. Leur prélèvement pour modeste qu'il soit, n'est pas la première de leur récompense. Là, parmi les sables, les rieux, les bâches ils réapprennent ce que la civilisation tente gommer : leurs racines. Pour les fréquenter au quotidien, il aura fallu à Tibo beaucoup de patience, de sagesse, pour pouvoir traduire avec sa sensibilité les aspects cachés de ses hommes. Dans cette chasse l'ombre, la nuance, les différences ne pouvaient pas être traitées par l'exubérance de la couleur. Le Noir, le Blanc les gris au delà clichés "familiaux" permettent d'approcher la profondeur cachée de ses hommes rudes au froid, à la fatigue mais fiers de leur activité cynégétique et de leur environnement. Puisse cet ouvrage ne pas être un testament des dernières pratiques de chasse naturelle. Car hélas, par leurs agressions répétées, les eurocrates tentent de laminer cette merveilleuse activité. Le Monde que nous laisserons à nos enfants ne doit pas être bâti sur une standardisation des comportements, des émotions et des activités. Ces hommes du "huttage" revendiquent une Europe des Différences. Merci donc à Tibo d'être un témoin actif. Cet ouvrage en donnant une vision réelle et sans far d'une pratique traditionnelle, contribue aussi à rendre plus perceptible les sensations, les expressions, les craintes de ses derniers hommes qui vivent la Nature au quotidien au travers de leur silence et de leur passion. Jean Louis SOUFFLET
 


books | portraits botaniques | 2001 | épuisé



« rencontrer et écouter ceux qui vivent au quotidien la gestion du littoral picard » Travail photographique réalisé en noir et blanc à la chambre 4 x 5“ dans le cadre des Semaines Régionales de l’Environnement 1999. Avec le concours du Conseil Régional de Picardie et du Domaine du Marquenterre. Entretiens réalisés à partir d’enregistrements in situ.


books | soleil rouge | 2001  | ISBN 2 89870 076 6 | 
écrit du 10 janvier au 18 sept. 1995 entre Sassnovka, CCCP et Nome, Alaska, USA.
dédicacé par tibo sur amazon.frautographed by tibo on amazon.fr

Carnet de route dédicacé par tibo sur amazon.fr

extrait :
Aujourd’hui, vendredi 19 avril 2002, tu as 33 ans, 2 mois et trois jours. Tu ouvres le carnet de voyage de l’année 1995.
Les notes et les images réveillent la mémoire. L’âme se souvient : le dernier soleil, les fôrets de bouleaux, blanches comme la neige, le quai qui titube et la joie des patates chaudes de babouchka. Tu mélanges les notes d’hier aux souvenirs d’aujourd’hui pour comprendre le chemin.